Après un BTS d’Agencement Intérieur Design d’espace à la Martinière à Lyon, Delphine Christol a démarré à Paris dans le design d’espace théâtral et l’aménagement scénique. C’est à la suite de cette première expérience professionnelle au sein de la capitale, que Delphine a choisi de poser ses valises dans la région dont elle est originaire. Elle s’est ainsi concentrée sur l’aménagement d’intérieur et travaille en collaboration avec son père.

Comment tout a commencé ?

« Je me suis installée en 2010. Je savais que je voulais m’installer, j’ai eu une opportunité et j’ai été suivie par le CBE qui m’a aidé à monter le dossier. »

Pourquoi Loriol-du-Comtat ?

« Je suis originaire du Nord Vaucluse. Loriol-du-Comtat ça a été un peu une opportunité par rapport à un achat personnel de maison. Ce qui nous plaisait c’était l’emplacement dans le Vaucluse parce que c’est quand même bien placé pour desservir aussi bien Orange, Vaison, Carpentras, Avignon. C’est assez équidistant donc pour mon travail, c’est bien placé. »

Parlez-nous de votre métier, de vos outils...

« J’utilise différents outils, éventuellement des logiciels informatiques, des photos montage quand on a besoin de se projeter sur une possibilité d’aménagement, du croquis à la main puisque c’est quand même la base du métier, on est dessinateur. Je me déplace beaucoup chez les clients puisqu’en fait c’est toujours dans une demande d’un client de réaménager son intérieur avec des relevés, des prises photos, des prises de cotes, et puis la création de plan. »

« Une bonne décoration correspond à ce que l’on est personnellement. Pour ma part, je crois que c’est l’écoute du client et de ses envies qui est la recette du secret de la réussite. »

Vous concevez aussi des objets uniques...

« Oui, tout à fait. Alors ça peut être soit sur demande du client ou quand j’ai un petit créneau. Je suis toujours en recherche de proposer des objets inédits : cache-radiateurs, tables, design de rampes en fer, de fenêtres type atelier. Ce sont vraiment des choses travaillées sur plan, réalisées sur mesure. Et puis pour ça je fais appel à des artisans. Moi ce que je mets en avant c’est le côté artisan, la proximité aussi parce que c’est bien quand on a un projet de faire appel à quelqu’un qui est à côté, qui peut aussi vous suivre dans le futur. C’est essentiellement du réseau pour ma démarche. »



Des recettes de base pour une bonne déco ?

« En fait l’idée quand l’on a une maison, c’est qu’on soit bien dedans. Donc généralement une bonne décoration elle correspond à ce que l’on est aussi personnellement. Pour ma part, je crois que c’est l’écoute du client et de ses envies qui est la recette du secret de la réussite. »


Vous avez un style particulier ? Contemporain, classique...

« Contemporain oui, j’ai été sollicitée pour des appartements, du neuf, donc ça demande un travail contemporain. Après on est quand même dans une région... la Provence, c’est aussi les vieux mas. Donc c’est aussi de respecter l’ancien et d’apporter une touche nouvelle tout en mêlant quand même des matériaux nobles. Personnellement je ne suis pas figée sur un style. Il faut que ça soit en harmonie avec la maison existante ou la future maison. »