La Gare Numérique à Carpentras

La volonté des élus de la CoVe de développer le numérique sur le territoire se traduit par un projet d’envergure : la réhabilitation de l’ancienne gare SNCF de Carpentras en Gare Numérique à l’horizon 2020.

Démarré en 2017 sur le site du marché Gare de Carpentras, le projet de Gare Numérique porté par la CoVe, la marque territoriale économique Provence Créative, la Ville de Carpentras et un réseau dynamique d’entreprises et de citoyens, a pris la forme d’une association orientée fabrication, conseil, animation et formation.

Une première phase d'expérimentation...

Un atelier de fabrication numérique mobile, le camion numérique, a permis à l'Association APGN de développer la première activité de la Gare Numérique. Doté de diverses machines à commandes numériques ainsi que d’une parabole permettant l’accès à internet haut débit, l’équipement itinérant est aujourd'hui déployé partout sur le territoire et au-delà. Cette activité à but non lucratif a une dimension d’éducation populaire et de promotion des outils numériques.

Installés provisoirement dans la Rue Numérique de Carpentras, l’atelier de fabrication (FabLab), l’espace co-working et la concierge numérique, servent actuellement de banc d’essai avant le déploiement final dans l’ancienne gare SNCF de la Capitale du Comtat Venaissin fin 2020.

... avant le déploiement final

La CoVe a fait l’acquisition du bâti de l’ancienne gare de Carpentras et d’un terrain attenant. L’objectif est de créer, sur une surface de 1 142 m2 desservie par le réseau de fibre optique, un véritable écosystème consacré aux nouvelles technologies sous la forme d’un pôle de services dédiés aux nombreuses TPE locales. Ces Très Petites Entreprises, qui représentent 95% du tissu économique, n’ont pas toujours les moyens de leurs ambitions. Il s’agit donc de mutualiser ici des ressources matérielles, des moyens humains et des compétences techniques pour aider les entrepreneurs à innover.

Ce pôle numérique s’articulera in fine autour des activités suivantes :

  • atelier de fabrication numérique professionnel orienté notamment sur la thématique du packaging,
  • espace de coworking (travail collaboratif),
  • centre d’affaires,
  • lieu dédié à la formation numérique,
  • restaurant,
  • halle du goût (gérée par la Ville de Carpentras).

Le projet, d’un montant 2,6 M€, doit répondre à tous les besoins d’un entrepreneur, depuis l’idée jusqu’à la réalisation du prototype, en passant par le travail collaboratif et l’accompagnement avant l’éventuelle phase d’industrialisation.

Cette démarche globale prend place dans l’offre de développement économique portée par la marque territoriale économique Provence Créative.

Mené par des partenaires privés et publics, le projet de gare numérique est doté d’une structure dédiée sous la forme d’une association Loi 1901 d’intérêt général dont l’objet est la préfiguration de la Gare numérique. Les membres fondateurs de cette association sont la CoVe, la Ville de Carpentras, l’association Delta Numérique, l’ESA Games (école d’arts numériques de Carpentras), et l’entreprise ERM Automatismes industriels.

Partenaires : État, département de Vaucluse, la région PACA, Caisse des dépôts et consignations, Europe, Banque publique d’investissement, French Tech Culture…

2,6
millions d'euros d'investissementdont 1,164 M€ portés par la CoVe
En savoir + sur la Gare Numérique

Deux pépinières d’entreprises au marché-gare de Carpentras

Après la réhabilitation du marché pépinière et horticole de Carpentras et de sa halle florale, la CoVe s'est lancée dans la création de deux pépinières d’entreprises tertiaire et de production : Mon premier Bureau et Ma Première Usine.

Propriétaire des 12 hectares du marché-gare de Carpentras depuis 2013, la CoVe a réhabilité l’ancien espace dédié au marché hebdomadaire des végétaux (4,8 hectares) pour créer un pôle horticole équipé d’un carreau et d’une nouvelle halle florale.

Aujourd’hui, deux projets économiques publics ont rejoint le périmètre du marché-gare et servent d’incubateurs à des jeunes entreprises des filières agricoles et agroalimentaires, pour un montant de 2,28 M€ de travaux :

  • « Ma première usine » : 5 ateliers-relais, de 157 à 528 m² sur l’emplacement de l’ancienne Sica Edelweiss qu’ils partagent avec l’actuelle Halle Florale depuis février 2019.

  • « Mon premier bureau » : une pépinière d’entreprises de 15 bureaux sur 400m2 aménagés, 2 salles de réunion et une permanence pour les acteurs du monde de l’entreprise, le tout créé au sein du Château Durbesson rénové et inauguré en mars 2020.

Les occupants de ces 2 pépinières bénéficient aujourd'hui de locaux aux loyers modérés, de services logistiques partagés et d’accompagnement. Ce dispositif favorise la structuration d’un tissu de petites entreprises dans des secteurs existants pour consolider les filières agricoles et agroalimentaires, et amorce la création d’un véritable pôle économique sur le site du marché-gare.

Des enjeux multiples

  • Une position emblématique sur le site du marché gare.
  • Une « pépinière totem » pour la Ville de Carpentras et la CoVe.
  • Un programme inscrit dans le cadre d’un projet de requalification en pôle agroenvironnemental.
  • La proximité immédiate d’un axe majeur (avenue des Marchés) et rocade sud ouest de Carpentras.
  • Un site desservi en transport en commun.

Marché Gare de Carpentras

Dans la continuité de son projet d'aménagement du Marché-Gare initié en 2012, la CoVe souhaite moderniser le site pour soutenir la croissance de son activité et favoriser l'implantation de nouvelles entreprises du tertiaire.

Sécurisation du Marché Gare

Afin de renforcer la sécurité du site et de répondre aux attentes des professionnels, la CoVe a réalisé des travaux de sécurisation du Marché Gare de Carpentras avec la pose de clôtures, de portails et d'une vingtaine de caméras reliées au Centre de surveillance urbaine de Carpentras.

Ce projet d'un montant de 596 000 euros s'est achevé en février 2020.

Lotissement Durbesson

À l’entrée du marché gare, d’autres travaux sont en cours d’achèvement pour la réalisation du lotissement d’activités Durbesson à destination d'entreprises du tertiaire.

D'un montant de 1 296 000 euros, ce projet va permettre de redynamiser le site du marché Gare et de développer l'attractivité du site et l'emploi local.

Les travaux portent sur :

  • l'aménagement d'un parking au sud du Marché Gare
  • La création d'une voirie de desserte
  • La création d’un bassin d’eaux pluviales
  • Une passerelle en bois permettant le cheminement piétons (aux normes PMR) de l’arrêt de bus jusqu’à MON PREMIER BUREAU ainsi qu’à toute la zone du Marché Gare.

L'espace économique du Piol à Mazan

La zone du Piol sur la commune de Mazan existe depuis une trentaine d'années. Elle a été agrandie à plusieurs reprises et accueillent dix établissements dont le centre technique municipal de la mairie de Mazan.

Dans le cadre de la stratégie de développement économique appliquée aux parcs d’activités adoptée fin 2010 par la CoVe, l’extension de la zone artisanale du Piol à Mazan a été identifiée comme prioritaire. Objectif : développer un espace économique sur le thème de l’habitat durable.

Nouveau Parc d’activité ouvert à tout type d’entreprises et conçu selon une approche environnementale, ce nouvel espace économique offrira 21 lots dans la continuité de la zone économique du Piol 1 à Mazan requalifiée en 2020 en Piol 2.

Elle offrira une double qualité paysagère et environnementale avec 1/3 de la zone réservée à des espaces naturels et préservés.

Travaux de requalification

La requalification du Piol 1 s’inscrit dans une logique d’ensemble en lien avec le projet d’extension dit Piol 2, et valorise une zone d’activité existante qui constituera in fine la future entrée du nouvel espace économique du Piol.

Achevés en Ces travaux de requalification ont permis :

  • de créer des espaces de stationnements pour VL et PL (mise en adéquation des besoins des entreprises et des places de stationnement public),
  • de sécuriser les accès routiers, les accès piétons et cyclistes,
  • de rénover l’éclairage public,
  • d’améliorer le traitement paysager (lequel s’achèvera avec les futurs travaux du Piol 2),
  • de créer une signalétique en cohérence avec le reste de la commune de Mazan,
  • de redonner au bassin existant sa fonction de rétention initiale.

Un projet écologique

Cette requalification s’inscrit dans une démarche ÉCOPARC+ constituant un accompagnement à la prise en compte des enjeux du développement durable. La thématique principale de l’habitat durable retenue pour cet espace économique recouvre toutes les nouvelles techniques de construction permettant d’améliorer le confort et de réduire l’impact environnemental : les agro-matériaux, l’isolation, mais aussi les nouvelles technologies.

Aucun site de ce type n’existe encore en Vaucluse à l’heure actuelle. L’objectif est donc d’en faire une vitrine pour ce secteur d’activité. Toutefois, cette thématique ne sera pas exclusive et le site d’environ 11 hectares offrira aussi des solutions foncières aux demandes d’implantations d’entreprises en souffrance.

Les travaux portent sur :

  • la requalification de la ZA du Piol I ;
  • la création de l’espace économique du Piol II.

L’enveloppe des travaux est de 3 638 117 € HT répartie ainsi :

  • 568 617 euros H.T. pour le site 1
  • 3 069 500 euros H.T. pour le site 2

Les enjeux du projet

  • Développer le dynamisme et l’attractivité économique du territoire tout en délestant le centre-ville de Mazan.
  • Assurer une intégration urbaine et paysagère de qualité en prenant en compte les spécificités de la commune de Mazan.
  • S’inscrire dans les objectifs de la charte Ecoparc Vaucluse.

Une déchetterie à Carpentras

Notre territoire accueillera bientôt un nouvel équipement de collecte des déchets. Ouvert à tous les habitants, il s’élèvera au sud de Carpentras, sur une superficie de 13 000 m2.

Préserver l’environnement, favoriser la valorisation des déchets, ce sont quelques uns des objectifs d’une déchetterie, maillon essentiel de la chaîne de gestion des déchets ménagers. Pour compléter l’offre en ce domaine, une nouvelle déchetterie publique ouvrira ses portes à Carpentras fin 2020. L’équipement s’ajoutera aux quatre du même type déjà en fonction sur le territoire, à Aubignan, Caromb, Malaucène et Venasque.

La proximité des grands axes routiers a déterminé le choix de son implantation en périphérie sud de l’agglomération carpentrassienne, 200 mètres après le giratoire du marché-gare sur la départementale n°49, dite route de Velleron.

D’une superficie de 13 000 m2, la déchetterie de Carpentras sera équipée de 12 quais et proposera une capacité de stockage équivalente à celle de Caromb, soit environ 500 m3 de déchets. Un système de vidéosurveillance sécurisera l’ensemble du site.

La maîtrise d’œuvre du projet est assurée par le bureau d’études, d’ingénierie et de conseil Naldeo de Montélimar, et le coût prévisionnel des travaux s’élève à 1,4 M€ TTC.

Début des travaux janvier 2020.

Calendrier du projet

  • déclaration au titre des installations classées pour l’environnement ;
  • élaboration des plans et constitution des marchés publics ;
  • lancement de la consultation des entreprises ;
  • choix des prestataires ;
  • début des travaux en janvier 2020.

Une Maison intercommunale de la Parentalité

La CoVe a décidé de créer un lieu unique d'accompagnement, d'information, d'accueil et de soutien à la parentalité. Objectif : Consolider l'offre de soutien à la parentalité.

Ce nouveau lieu réunira une crèche de 70 berceaux (redéploiement des petits Berlingots), le RAM, un LAEP, des ateliers d’aide à la parentalité, le PRE, et le service petite enfance (permanences), etc.

Coût prévisionnel du projet : 320 000 euros répartis sur 2020, 2021 et 2022 (provision pour couvrir des dépenses d'études et d'acquisition foncières)

Calendrier du projet

  • Décembre 2019 : validation en Conseil de Communauté
  • 2022-2023 : Période d'achèvement des travaux

Une nouvelle crèche à Carpentras

Le projet d'une nouvelle crèche desservant un quartier en développement à Carpentras a été lancé en décembre 2019. L'objectif est de relocaliser la crèche les Petits Berlingots, de rééquilibrer l'offre sur Carpentras en créant un lieu d'accueil à proximité du quartier des Croisières et d'améliorer d'une part les conditions de travail du personnel de la crèche et d'autre part l'accueil des enfants.

Enveloppe financière prévisionnelle : 1 175 000 millions d'euros

Calendrier du projet

  • Décembre 2019 : Validation du projet en Conseil de communauté
  • 2021-2022 : Fin des travaux

Quais de transfert

Afin d'accueillir les déchets de la CoVe et de limiter le nombre de camions-bennes en circulation, la CoVe a décidé de moderniser le quai de transfert de Loriol-du-Comtat et d'en créer un nouveau sur la commune de Caromb.

Les enjeux du projet

  • À Caromb : Optimiser les tournées en utilisant des postes fixes à compaction (gain de temps, de transport, de kilomètres parcourus).
  • À Loriol-du-Comtat : Optimiser les surfaces disponibles en privilégiant la sécurité et la gestion des différents flux.

Enveloppe financière :

  • Caromb : 100 000 € TTC
  • Loriol-du-Comtat : 800 000 € TTC

Calendrier du projet

2016 : validation du projet en Conseil de Communauté
1er trimestre 2019 : Démarrrage des travaux de Caromb
Fin du 2nd trimestre 2020 : date d'achèvement des travaux à Caromb.