Espace élus

Sabrina Bordiga, RILE Carpentras

« Je suis consultante en création d’entreprises au RILE qui est une pépinière d’entreprises et un espace de rencontres et d’échanges utile aux porteurs de projet. Pour la CoVe, j’interviens dans tout ce qui est accompagnement des jeunes pousses du marché-gare, pour celles de Ma première Usine comme pour celles de Mon Premier Bureau. Avec chacune d’elles, il faut définir les problématiques et trouver les axes d’amélioration afin de favoriser leur développement : elles doivent sortir de la pépinière au bout de trois ans dans les meilleures conditions possibles. Avec le Covid, le problème a bien sûr été la perte d’activités. On a donc travaillé sur les prêts garantis par l’État et les aides de l’URSSAF. »

 

Franck Bonfils, PDG d’Un Air D’Ici

« La connaissance du tissu foncier local de la CoVe nous a été précieuse afin d’identifier le meilleur emplacement possible pour implanter notre nouveau site de production et notre nouveau siège social. Sur plus de 10 000 m2, ce nouveau site nous permet de multiplier par quatre notre capacité de production pour passer de sept mille à vingt-huit mille tonnes tout en servant notre engagement majeur : promouvoir une consommation responsable en proposant des produits en vrac afin de réduire le gaspillage alimentaire, et en supprimant tous les emballages polluants. C’est ainsi qu’en vingt ans, Un Air D’Ici est devenue le leader européen des fruits secs, graines et céréales bio vendues en vrac dans les grandes enseignes alimentaires. »

 

Céline Trentin, directrice de la station du mont Serein

« Le contexte est particulier cette année : la neige a enfin été présente pour les vacances de Noël, mais sans possibilité d’ouverture des remontées mécaniques. Un peu frustrant ! Nous avons quand même pu ouvrir notre tapis roulant dans l’espace luge réservé aux plus jeunes. L’envie de chacun d’un peu de bon air et de nature a engendré une très forte fréquentation des lieux, pour des balades en raquettes, de la luge et même du ski pour les plus motivés qui ont remonté les pistes à pied. Suite au transfert de la gestion des stations du mont Ventoux à la CoVe, des projets d’activités et de rénovations dont la réhabilitation du chalet d’accueil sont en cours. Les projets sont toujours là ! Et nous espérons que le Covid nous laissera ouvrir nos activités estivales, devenues essentielles, sereinement. »