Espace élus

Point d'étape : plan de soutien à l'économie locale

Découvrez les mesures prises pour soutenir les entreprises locales suite à la crise sanitaire.

Mesures en cours sur le site du marché-gare

    Création d'un point de vente mutualisé

    Les constats

    • Le site du marché gare regroupe de nombreux grossistes et expéditeurs en fruits et légumes qui, pour certains, tendent à développer la vente directe
    • Grâce à la zone de Bellecour et à l’ouverture de ma première usine, l’industrie agro-alimentaire continue de se développer sur la zone sud de Carpentras,
    • Pendant la crise sanitaire, il a été constaté que la vente en circuit court permettait d’assurer l’approvisionnement de la population, mais aussi de cette industrie en matières 1ères,
    • Les enjeux environnementaux et la promotion de notre production nécessitent de favoriser le développement des circuits courts.

    Les objectifs

    • Préserver l’environnement en favorisant l’approvisionnement en circuit court.
    • Structurer une offre mutualisée aux particuliers en la sortant du site sécurisé et lui permettre de se développer,
    • Promouvoir les produits et l’industrie locale,
    • Maximiser la diversité de l’offre en agglomérant les produits proposés par chacun : fruits et légumes bio ou raisonnés, boissons, desserts, produits apéritifs, chocolats,
    • Profiter d’un axe passant et d’un terrain disponible.

    La mesure validée

    Créer un point de vente mutualisé (cabanon en bois ou container) à l’entrée du marché gare afin de soutenir les entreprises qui proposent des paniers de fruits et légumes, des produits agricoles et agro-alimentaires en circuits courts.

    Les actions réalisées ou en cours

    Des étudiants du Lycée Louis Giraud finalisent une pré-étude d’opportunité.

    Outil de commercialisation en ligne marché horticole et pépinière

    Les constats

    • La filière horticole/pépinière a été fortement touchée par la crise sanitaire,
    • On note, sur plusieurs années, une baisse des redevances perçues sur le marché horticole et pépinières,
    • L’outil numérique vient, dans de nombreux cas, se substituer aux marchés physiques,
    • Même s’il existe toujours des ventes au déballage, l’activité du marché horticole est de plus en plus basée sur des commandes préalables ; les acheteurs viennent principalement sur le site pour récupérer leurs commandes.

    Les objectifs

    • Promouvoir les produits et l’activité des horticulteurs abonnés,
    • Participer au développement des activités interprofessionnelles,
    • Augmenter le nombre d’acheteurs et le volume des ventes sur le marché horticole afin de favoriser la reprise économique du secteur.

    La mesure validée

    • Créer un catalogue des produits proposés
    • Créer et animer un groupe Facebook ou autre solution numérique, totalement réservé aux professionnels. En plus de présenter un catalogue des produits, il permettra soit :
    • - de prendre des commandes et de les transmettre au producteur concerné,
    • - de faire le lien avec le site ou la page Facebook du producteur.

     

    Les actions réalisées ou en cours

    Rencontres avec des exposants afin de bien cerner leurs besoins, leurs attentes et leurs freins afin de mettre en place un outil adapté.

    Ouverture du marché horticole aux communes et création d’un fonds de concours pour lutter contre les ilots de chaleur

    Les constats

    • La filière horticole/pépinière a été fortement touchée par la crise sanitaire,
    • On peut noter dans certaines communes des élévations localisées des températures, particulièrement des températures maximales diurnes et nocturnes. Or, en complément d’autres aménagement urbains, la végétalisation et le reboisement de ces zones et de leur périphérie permet un refroidissement en moyenne de 2°C.

    Les objectifs

    • Augmenter le nombre d’acheteurs et le volume des ventes sur le marché horticole afin de favoriser la reprise économique du secteur,
    • Participer et contribuer financièrement à la lutte contre les îlots de chaleur sur le territoire intercommunal.

    La mesure validée

    • Le marché horticole et pépinière est actuellement réservé aux professionnels de la filière. Il s’agit ici de permettre aux communes d’accéder au marché horticole et de s’approvisionner sur le site,
    • Créer un fonds d’aide pour les communes s’inscrivant dans un programme de verdissement pour la lutte contre les îlots de chaleurs

    Les actions réalisées ou en cours

    • En lien avec la DAT* (*Direction de l'Aménagement du Territoire) et notamment le service environnement et après consultation du groupe de travail « Attractivité économique », rédaction du règlement et des conditions d’attribution du fonds.
    • En lien avec les horticulteurs, validation des végétaux disponibles sur le marché horticole.
    • Diffusion auprès de l’ensemble des communes du règlement accompagné d’un courrier explicatif.