Les 4 ambitions du SCOT pour le futur du territoire

Le 23 janvier dernier, la révision du Schéma de Cohérence Territoriale (SCOT) a été approuvée à la majorité des votes exprimés par le comité syndical Arc-Comtat Ventoux. Issu du projet collectif de 36 communes du territoire élargi à l’horizon 2035, le SCOT permet de tracer les grandes lignes de l’avenir du territoire et les voies pour y parvenir.

La nécessaire révision du SCOT

Un premier SCOT a été approuvé le 18 juin 2013 sur un périmètre de 30 communes. Il comprenait alors la CoVe ainsi que les communes de la Communauté de communes des Terrasses du Ventoux. La fusion de cette dernière avec la Communauté de communes du plateau de Sault a rendu nécessaire la révision du SCOT afin d’intégrer pleinement ce nouveau territoire.

Les ambitions du SCOT arrêté

Répondre aux besoins de développement et d’accueil de la population

La première ambition du SCOT 2 est de mieux répondre aux besoins de logements de la population en tenant compte de la capacité d’accueil du territoire et de la préservation des espaces ruraux, naturels et paysagers du territoire.

Le SCOT 2 s’inscrit dans une perspective de croissance d’environ 1% par an,soit environ 17.900 habitants à l’horizon 2035. Au regard de cette croissance, les besoins immobiliers sont estimés à environ 12.500 logements sur l’ensemble du territoire dont 28% de logements aidés. Pour y parvenir, la remobilisation de 20% du parc vacant est également envisagée. 

Renforcer l'attractivité du territoire

La seconde ambition est de renforcer l’attractivité des espaces économiques du territoire dans les filières clés de l’agro-alimentaire, du tourisme, du BTP, des loisirs…
Les besoins sont estimés à environ 80 ha sur l’ensemble du territoire, avec 67 ha de projets nouveaux, dont 32 ha sur la commune de Carpentras.

Le SCOT 2 prévoit de garantir un développement touristique maîtrisé tout en assurant des qualités d’intégration paysagère et environnementale. Par ailleurs, le renforcement des capacités d’hébergement haut de gamme, et de groupe, est une priorité.

Préserver les espaces naturels et créer des continuités écologiques

Le SCOT 2 entend d’une part poursuivre la préservation des grands espaces paysagers, les points de vue remarquables ainsi que les points de covisibilité entre les villages et les plaines agricoles, et maintenir d’autre part les fonctionnalités écologiques à travers la trame verte et bleue.

Développer et organiser les mobilités durables

Dans le domaine des transports, la stratégie du SCOT est d’aboutir à un maillage cohérent, efficace et réaliste des différents modes de mobilité sur le territoire, y compris en matière de mobilité douce, notamment grâce au développement d’un covoiturage organisé, et l’utilisation des modes de déplacement doux.