La Gare numérique se mobilise pour la Santé

COVID-19

La Gare numérique a répondu à la mobilisation générale contre le Covid19 en coordonnant la fabrication de visières de protection et d'ouvre-portes pour les personnels de santé.

Nous travaillons avec différents organismes comme Carpensud, la Chambre de Commerce et d'Industrie, car le besoin est présent pour les commerçants et services. Beaucoup de citoyens et d'entreprises font des dons aujourd'hui, mais il faut passer à une autre échelle et permettre une relocalisation de ce volet industriel."

Pierre Brouard, chef de projet de la Gare numérique.

En activant son réseau de laboratoires de fabrication (fablab) et d’entreprises locales, souvent membres de la Provence Créative, la Gare numérique a déclaré la guerre au Covid19. Objectif : doter les personnels de santé intervenant à domicile et en milieu hospitalier d’une protection efficace contre le virus. Depuis le début du confinement, ce sont déjà 1 200 visières de protection qui ont été fabriquées grâce à cette mobilisation. Ces visières de protection, et non pas masques en tissu, sont fabriquées pour moitié en impression 3D et pour moitié en découpe laser. Elles sont réutilisables et lavables rapidement (bain d’eau de javel recommandé). Cent cinquante ont été récemment fournies gratuitement au Pôle Santé de Carpentras.

« Nous faisons travailler des artisans locaux au maximum et réalisons le montage au fablab, précise Pierre Brouard, chef de projet de la Gare numérique. L’un des salariés de l'association se consacre d’ailleurs tout entier à cette tâche. « Nous avons pour l'instant une capacité de production de 150 visières par jour et tentons d'industrialiser le processus pour passer à 4 300 visières par jour ». Le coût de production est évalué à 5,5 € TTC par pièce.

Pour éviter la propagation du virus par contact, la Gare numérique a, par ailleurs, reçu commande par la CoVe de 1 000 ouvre-portes destinés aux personnels du Pôle Santé de Carpentras. Le modèle n'est pas révolutionnaire, mais fonctionnel. Il permet d’ouvrir une porte, d'actionner un digicode ou d’appeler un ascenseur sans avoir à toucher une poignée ou des boutons. Et il se glisse facilement dans la poche d’une blouse. En milieu médical, leur efficacité est éprouvée. Là encore, la Gare numérique joue le rôle de coordinateur en soutenant l'artisanat local. Belle expérience pour cette structure numérique naissante promise à un grand avenir.

La Provence en parle

Pour ces fabrications de crise, la Gare numérique a reçu des dons matériels (élastiques, feuilles transparentes) de la part de la CoVe, de la ville de Carpentras, de particuliers, mais aussi d'entreprises (supports prédécoupés en plexiglas). Des dons financiers lui ont aussi permis de soutenir des productions intensives et l'achat aux artisans locaux de matière et de découpe laser. Vous souhaitez participer ? Accéder au formulaire de don en ligne à cette adresse.